Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le verdict de l'obtention étant officiel depuis une bonne semaine déjà (le temps passe si vite en tout cas plus que mes douleurs au genou, ça certains), j'ai obtenu au courrier mes notes. Première épreuve passée était l'écrit de droit sur table, la fameuse "supercherie" avec l'établissement que personne ne connaissait ou bien le chrs spécialisé dans l'accueil de femmes subissant des violences. Mon pronostic était un 5/20 car je n'étais vraiment pas fier de mon travail rendu qui m'a amené à me demander si j'étais arrivé trop décontracté, je ne suis pas arrivé trop serein ni en terrain conquis mais peut-être qu'inconsciemment le fait de connaître ma note du dossier m'a un peu trop fait me relâcher. Puis forcément les sujets, non pas qu'ils ne m'intéressaient mais ce n'était pas les établissements sur lesquels j'espérais tomber. J'en avais plus à dire sur une maison d'enfants ou bien un foyer de vie, de ce que je pouvais connaître du quotidien (même si celui peut vite bouger). Mais d'un autre côté tant mieux (facile à dire après résultats, j'en conviens) car peut-être que je me serais "enfermé" dans mes explications au niveau des accompagnements à proposer ou mettre en place tandis que sur des sujets inconnus (au sens propre et figuré pour le coup), vous avez un recul (pour le coup j'étais très reculé) sur l'accompagnement à proposer avec des idées "nouvelles". Je me rends bien compte que certaines fois à trop avoir la tête dans le guidon, nous n'avons pas le retrait nécessaire pour être "inventif". Enfin toujours est-il que j'ai été surpris par ma note de...16 que j'étais loin (très loin) d'imaginer, à la vue des sujets les correcteurs auraient ils été plus cléments ?! Peu importe, j'ai validé le domaine de compétence. Ensuite, j'avais estimé l'oral concernant la mise en place d'activités auprès du public à 12/20, je n'avais pas été génial ni catastrophique avec de bons retours du jury d'autres moins bons, je ne me suis pas louper de beaucoup et en ma faveur: 13.
Le troisième, l'oral que j'appréhendais le plus (j'ai changé ma présentation 1h30 avant de passer), qui d'ailleurs était un peu ma hantise (ça va j'arrivais à dormir quand même) car je n'étais pas serein sur mon sujet, j'avais tablé sur un 13 à l'oral et bien bingo, j'ai fait un tout pile car c'est la note que j'ai eu, pour la note de mon écriture du dossier, très bien (je me mets des appréciations) j'ai eu 15, tout comme à l'écrit du dossier sur l'accompagnement. D'ailleurs pour ce dernier, j'avais prédit un 14 à l'oral. Je crois que c'est celui sur lequel j'étais le plus paraît pour mon oral. En même temps l'accompagnement est le cœur du métier, son quotidien donc je n'avais pas le droit de me manquer sur ce coup en étant en situation d'emploi. Cela s'était très bien passé avec le jury (malgré l'attente dans le couloir un peu longue) avec un 15, pas loin de mon pronostic made in Mme Irma (pour une fois que c'est pas "made in china"...). Enfin de compte, mes plus mauvaises notes obtenues sont celles appelées "paritaires". Ces notes sont données par un jury sur la base des rapports de stage des établissements. Mon appréciation de stage était bien (à mon sens) et je pense que celle du boulot m'a un peu pénalisée car avec la meilleure des volontés mon collègue (alias "tuteur") ne savait pas quoi mettre dans son rapport (le pauvre il a galéré) mais bon le principal est là et peu importe le reste (notes, appréciations...) le bout de papier, le sésame, le diplôme est en poche.